Historique

Au tout début…

2014 : une nouvelle monnaie, la Doume, prévoit son lancement pour janvier 2015.

Une rencontre fortuite avec un développeur résidant dans le Puy-de-Dôme, provisoirement disponible, intéressé par la démarche et offrant ses services en pur bénévolat, permet de co-élaborer avec lui un outil de gestion par Internet, devant comprendre :
– une structure de responsabilités avec des « droits » afférents
– le suivi de la monnaie
– la gestion des adhésions
– le paiement inter-prestataires à distance (ce qui était encore osé à l’époque)
– un affichage public transparent

Janvier 2015 : dès le lancement, la Doume avait un logiciel incomplet mais fonctionnel.
Année 2015 et suivantes : le logiciel ne cesse de s’améliorer, toujours en co-construction.

2016, le MoLoCo…

Au cours de l’année 2016, des rencontres de la Doume avec d’autres monnaies permettent de voir à quel point ce logiciel pouvait intéresser. D’où l’idée de le mettre à disposition, mais il n’était pas possible en l’état de le proposer en open-source.
D’où la demande que la Doume a faite à son développeur : se remettre au travail, aidé d’un autre développeur, et cette fois avec rémunération, estimée au total à 27.000 euros.
Un financement Ulule a été lancé, mais il a échoué, sans doute faute de prendre le temps de la communication. Donc fin du projet Moloco.
Entre-temps d’autres solutions venaient sur le marché : Cyclos, Monkey Money…

2018/19 : Reprise du projet en open-source sous le nom de Kohinos

Voyant que les autres solutions proposées étaient trop chères pour les petites monnaies sans subvention, et pensant qu’il fallait proposer aux monnaies un produit fini, un adhérent de la Doume propose d’avancer à l’association le montant du salariat de deux développeurs pendant 6 mois, afin de reprendre le projet « Moloco », rebaptisé « Kohinos » (en commun  en grec). Le contrat avec la Doume était un « apport en fonds associatif avec condition de reprise », la condition unique étant que le remboursement au mécène ne pouvait provenir que des dons libres et conscients des monnaies bénéficiaires du Kohinos.
L’élaboration technique et la communication ont été menées en parallèle.

2019/20 : Élargissement du Collectif Kohinos et finalisation

Week-end de travail du Collectif Kohinos à Clermont-Ferrand avec développeurs et administrateurs des MLCC partenaires

On a proposé aux monnaies intéressées de s’impliquer dans le développement si elles avaient les ressources en interne et la licence choisie pour le Kohinos était la plus ouverte possible (AGPLv3) de façon à faire de ce produit une œuvre collective.
Peu à peu, treize monnaies au total se sont impliquées bénévolement, de façon plus ou moins active, ainsi que le développeur qui avait été salarié un temps pour ce projet.
Aujourd’hui la Doume n’a pas plus de responsabilités que les autres membres.
Le site du Kohinos permet la communication entre toutes les monnaies du collectif, présentes et à venir. Actuellement : Graine, Doume, Gentiane, Krôcô, Mige, Chouette, Luciole, Babet, Soudicy, Cagnole, Florain, Aïga, Tissou.

Le Kohinos terminé, testé et vérifié sera présenté aux Rencontres Nationales des MLCC, les 8, 9 et 10 mai.